Nid de bourdon et les bourdons

Photo de bourdon

Le bourdon dit bombus fait partie de la famille des apidés. Le nom générique de bourdon désigne plusieurs espèces d'insectes aux corps velus et trapus. Leur vol est bruyant mais Ils ne sont pas à confondre avec le mâle de l'abeille (faux-bourdon) qui ne butine pas. Le bourdon comme l’abeille est un des meilleurs pollinisateurs et de très grande importance dans la fécondation de nombreuses espèces végétales. Les colonies de bourdons comprennent des individus sexués (la reine et les mâles) et des individus stériles (les ouvrières). Le cycle des colonies est annuel. La reine est la fondatrice de toute la colonie. Seules les reines fécondées hivernent. Elles constituent le lien entre deux générations. Le bourdon est un excellent pollinisateur dans des conditions difficiles. En effet, il est capable de travailler à des températures très basses (10°C) et malgré des conditions météorologiques défavorables (pluies, vent, faible luminosité). En été, les butineuses travaillent du lever du jour jusqu'au crépuscule. Description physique : Son corps est totalement recouvert de poils noirs et le plus souvent rayé de bandes noires et jaunes avec les fesses blanches. Il possède une silhouette trapue.

Couleur

Icone représentant la couleur

Taille

Icone représentant la taille

Nourriture

Icone représentant la nourriture

Durée de vie

Icone représentant la durée de vie

Nid

Icone représentant la maison

Activité

Icone représentant les occupations

Choisir l'icône de votre choix en cliquant dessus !

Risque et Danger

Alerte sur le risque et la dangerosité

le bourdon est très pacifique, il peut attaquer mais vraiment dans de très rare occasion. Seules les femelles sont pourvues de dar et peuvent piquer à plusieurs reprises et injecter un venin douloureux mais pas dangereux (sauf en cas d’allergie). En effet en cas d’allergie, Ses piqures peuvent provoquer des allergies, des réactions graves (urticaire géante, œdème de Quincke, syncope, hypotension, etc.), voire mortelles. Ils ne piquent que par autodéfense quand ils se sentent menacés ou quand on dérange leur nid. Les bourdons mâles n’ont pas d’aiguillon, ils ne piquent donc pas.

J’entends des bourdonnements dans le mur : comment enlever le nid ?

Très souvent les nids de bourdons sont localisés dans la laine de verre ou de roche de votre habitation. Si cela ne vous pose aucun problème d’avoir des bourdonnements dans le mur alors je vous conseille de laisser cet insecte polinisateur. Il ne fera aucun dégât dans votre habitation et il n’est pas du tout agressif.

Que faire en cas de piqure ?

Directement après la piqure, approchez une source de chaleur (ex : sèche-cheveux) sur la zone piquée (attention à ne pas se bruler), cette action va permettre de détruire et d’inhiber le venin. Ensuite l’aide d’un antiseptique, désinfectez la plaie. En cas de gonflement de la zone le lendemain, utiliser une crème à base de cortisone pour apaiser les démangeaisons et glacé à l’aide d’une poche de froid pour atténuer le gonflement. Si des démangeaisons et des plaques apparaissent pensez à consulter votre médecin traitant (notamment pour la prise d’antihistaminique). Si votre état s’aggrave, n’hésitez pas à vous faire accompagner aux urgences ou appeler le 15, car c’est peut-être une allergie au venin.